Luna

artist
Ajouté par Vinsaanity
le : 1 Août 2019
Modifié par Vinsaanity
le : 6 Avril 2020
Il y a quelques années, la carrière de Richard the Mildt en tant que dj s'accélère, le poussant à devenir l'un des djs les plus populaires des Pays-Bas. En 2003, Luna arrive quatrième du classement Top 100 des meilleurs Djs dans le monde au Dutch Dance Awards. surpassant des djs comme Carl Cox, Dave Clarke ou encore Sven Väth. Une année plus tard, il arrive en seconde place. 
Durant le show, Richard a l'occasion de faire part de ses talents pour atteindre les sommets. "C'était vraiment étrange de terminer second de la liste derrière Tiesto et cela montre que j'étais sur la bonne voie.

Luna est né à la Hague aux Pays-Bas et déménage à l'age de 3 ans à Sassenheim où il passera les 21 premières années de sa vie, jusqu'à revenir à la Hague. Peu après le changement de millénaire, il signe avec Q-Dance, le leader événementiels de la Hard Music. Q-Dance offre la possibilité à Luna de jouer dans de plus grands events tels que Qlubtempo, Qlimax, HouseQlassics et Mysteryland. Il put obtenir sa place lorsqu'il vit que Pavo, ne put jouer à l'un de ces events et téléphona alors afin de le remplacer le temps d'un set. Q-Dance ayant déjà entendu une démo très prometteuse et le fait jouer lors de la golden edition 1991/1992. 
Il déclare notamment aimer travailler avec une organisation de qualité comme Q-Dance, bien qu'il aime le côté de rester un dj indépendant.Après des performances très appréciées lors d'events comme Houseclassics, Qlubtempo, Mysteryland, Qlimax, etc. Il devient rapidement clair que Luna est sur le point de devenir une réelle star dans le milieu, due à son talent à combiner des tracks.

Son excellente technique derrière les platines, son énergie et son enthousiasme furent rapidement adorés par les ravers. C'est au milieu des années 90 que Luna acquiert sa passion pour le Hardcore et le oldschool, ce qui explique pourquoi il deviendra un peu plus tard l'une des icones du Hardstyle. En tant que fan de rave et Hard Dance, Luna s'achète ses platines et se lance dans le djing en 1994.

Il arrive sous le feu des projecteurs en jouant dans les events comme Qlimax, Sensation Black, et  Shockers,où il joua notamment avec les stars techno que sont Speedy J et  DJ Rush et mettent le feu toute la nuit en mélangeant Hardstyle et Techno. Plus tard, Luna explore en profondeur sa passion pour la techno, et en particulier la Hard Techno, à la Rotterdam's Nighttown. 

"Je déteste cette façon de pensée typiquement néerlandaise d'être cantonné au rang de Dj Hardstyle et de ne pas pouvoir jouer d'autres genres. C'est pourquoi je n'ai pas peur de jouer de temps en temps de la techno ou des tracks Hardtrance" explique-t'il.
Maintenant que Richard s'est établit en tant que Dj, il passe beaucoup de temps en studio, seul ou avec ses partenaires Trilok et Chiren, composant le trio du nom de DHHD. Ensemble, ils produisent des tracks pour le label StraightOn Recordings, un label co-détenu par Luna lui-même et ses amis dj Pila The scientist. Ils lancent le label en 2003. Richard sort plusieurs tracks couronnées de succès, incluant So Many More /The Anthem, We Control The Sound / Hear Me Now, Rush / Funky Shit et The shockers Theme In Control, qui sortirent sur I&T, Q-Dance records et StraightOn Recordings. 

Entre la production de leur tracks, il co-produit et mix des albums tels que 'Qlimax, X-qlusive Holland, X-qlusive Luna; et  Hardbass 

Déployer mon label est une de mes ambitions, concentrer une carrière international et établir une réputation de Dj et Producteur.
En plus de la soirée à succès X-Qlusive Luna atteint un succès immédiat avec un Luna One Man Show dans le mythique Gelredome en 2005. 
Ce fut la seconde fois que l'artiste joua dans cet énorme arène. Il sortit pour l'occasion le titre Now's The Time. Cette année là, Luna participa également à la Sensation Black pour la troisième fois, ainsi que les events tels que DefQon, Mysteryland, In Qontrol et Impulz. Il passa une grande partie de la saison d'été à jouer en Grèce, Pologne, Espagne, Italie, Afrique du Sud, ou encore Australie.

A la fin de l'année 2006, Luna s'arrêta avec le label StraightOn Recordings. Il était temps de changer et en 2008, il débuta le label Minus Is More. Le but était d'apporter un son différent. En plus de ses propres titres, il produit de nouveaux talents et les aides à sortir leurs titres. Le label grandit et devient l'un des plus importants de la scène...
Tracks
A voir aussi

Click here to revoke the Cookie consent